Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 18:44

 

                                      Capturer1-copie-11.JPG

 

 

Infos pratiques :

Réalisateur: Yoshihiro Nakamura
Titre original:
ちょんまげぷりん
Genre: comédie

Année : 2010

Casting

Ryo Nishikido
Rie Tomosaka
Hiroki Konno
Shiori Kutsuna
Hitomi Sato
Keisuke Horibecy
Yuji Nakamura

 

 

Résumé

 

Un samurai du 19 ème siècle va se retrouver en plein XXIème siècle face à une mère célibataire et son petit garçon qui vont devoir lui apprendre à vivre dans ce nouveau monde, le menant à devenir patissier.

 

Note : le résumé le plus nul de tous les temps, je suis désolée mais il n'y a tellement pas d'histoire qu'en faire un résumé est bien difficile !

 



Avis

 



Capturer4-copie-1.JPGFilm que je me devais d'aller voir puisqu'il s'agissait du premier de Ryo ! Et quelle bonne blague ! J'y suis donc allée le jour de sa sortie, je m'étais achetées des places en prévente quelques temps auparavant histoire d'avoir le porte-clé pudding (je suis très mature je sais), aussi j'ai pu rentrer directement. Le film n'étant pas une grosse production, il n'était diffusé que dans quelques salles.

 

Entourée de fans de Ryo qui venaient pour la même chose que moi, c'est-à-dire le mec et pas le scénario.. mais hourra j'avais un homme pour voisin !


Par où commencer ? Ryo est cool ? .. j'avoue que ce n'est pas le film du siècle, mais ce fut tout de même une très bonne surprise car j'ai pu comprendre assez bien l'ensemble, et je me suis marrée du début à la fin..et puis, femme qui rit .. ^^


C'est partit pour les acteurs ! En rôle principal, Ryo Nishikido (One liter of tears, Orthros no Inu, Ryusei no kizuna, Joker)  que l'on voit 98 % du temps ce qui est une très bonne idée de la part des producteurs. Pour être honnête, ce n'est pas son meilleur rôle et je n'ai pas trouvé qu'il se donnait à fond..mais le personnage n'aide pas. Il est très dur de ne pas passer pour un demeuré en l'interprétant, aussi bien pour le physique à certains moments moche, ou pour les répliques niaises. Mais ça reste Ryo, qui n'est pas une daube totale même lorsqu'il n'a pas envie de jouer, aussi il est dans son rôle, il interprète le personnage comme il faut, sans aller plus loin. Je ne l'ai pas trouvé très beau dans ce film, mais il n'est pas aidé ! Mais j'ai envie de dire que c'est le meilleur acteur du monde juste pour son joli sourire ~~

 

Capturer3-copie-5.JPGPour les personnages secondaires, on retrouve Rie Tomosaka (Anego, Tokyo Dogs, Atsuhime..) dans le rôle d'une mère célibataire. Elle était un bon choix, pas énervante avec une voix aiguë à baffer, pas une madeleine ambulante. Pas une actrice exceptionnelle mais elle a très bien rempli son contrat, son personnage sonne vrai et m'a ému. Je suis très heureuse qu'elle ait été sélectionnée car peu d'actrices japonaises arrivent à ne pas m'énerver et elle en fait partie !

Dans le rôle du petit garçon, le jeune je ne sais pas comment il s'appelle (bonjour l'article) qui est tout mignon..mais c'est tout. Son rôle n'est vraiment pas développé, je suis désolée.. et j'avais surtout envie de le secouer la majeure partie du temps puisqu'il passe sa vie à pleurer, mais il était trop chou à fabriquer les gâteaux avec Ryo (ba oui, il ne faut pas rêver non plus !). On aurait plus trouver mieux je pense, mais j'ai bien aimé le côté très "ordinaire" qui se dégageait de lui. Ce n'est pas le plus mignon petit garçon, ni le meilleur jeune acteur, ni le meilleur pleureur mais il a l'avantage de sonner vrai.

 

J'avoue ne pas trop m'être penchée sur les autres personnages. Je ne suis juste dis "tiens je connais cette tête".


Bref, cela reste un film basé sur son acteur principal..ou plutôt basé sur la popularité de son acteur principal !


 

L'histoire est... d'une façon non surprenante pleine de clichés. On ne comprend pas bien le pourquoi du comment ; il n'y a pas d'explications concrètes à la fin mais... on s'en fout ! Le but c'est de voir Ryo préparer des gâteaux avec un air d'abruti fini qu'il n'a généralement qu'après 5 verres ! Une histoire d'un samourai qui se retrouve dans le monde moderne à fabriquer du pudding... pourquoi pas si c'est bien mené, mais ce n'est pas exactement le cas.


Capturer2-copie-11.JPGMais qu'en ai-je pensé concrètement ? Et bien.. j'ai adoré XD ... pourquoi , parce que j'ai passé 2 heures à mourir de rire, et moi cela me suffit ! Les acteurs peuvent être ordinaires, l'histoire superflue, si je rigole tout passe ! Et étrangement, le film a réellement, de lui même, des situations comiques. Attention je raconte un peu certaines scènes ici ! Déjà le physique que Ryo peut se payer ; honnêtement j'ai passé 3 bonnes minutes à m'imaginer Jin et cie en train d'aller voir le film et se fendre la poire devant leur pote avec une telle coiffure (la longue noire avec un rond de blond est absolument ravissante croyez-moi)..et je viens de penser que c'est exactement ce que j'aurais du leur proposer XD. Ensuite, pas mal de situations : la soirée pokemon où Ryo et le gosse sont trop adorables, le passage baston avec la super "arme" de Ryo. Bon certaines situations sont très comiques sans être réalisées pour malheureusement. J'ai été explosée de rire à la fin alors que mes voisines pleuraient et se mouchaient ! Ou alors le fait que Ryo passe son temps à hurler en mode samurai alors qu'on le comprend parfaitement lorsqu'il parle normalement (la scène "sauvons le gosse"..un vrai bonheur)..


Pour le côté romantique..je ne sais pas trop quelle était l'intention des réalisateurs, j'espère qu'ils ne comptaient pas en mettre un car j'aurais la tristesse de dire que c'est un peu loupé (mais baiser très sympa..une vraie surprise..et une crise de hurlement chez mes voisines.... le Japon est vraiment un autre monde), mais je ne trouve pas que le film en souffre ! La relation entre Ryo et la mère est bien agencée telle qu'elle est, sans que l'on ait besoin d'en rajouter.


 

Au final, un avis assez court pour dire que c'est un film pour les fans de Ryo où vous allez rigoler pendant 2 heures vous ne savez trop pourquoi, mais avec les Johnny's j'ai arrêté de me poser des questions. Voir Ryo ainsi est absolument hilarant, même si j'ai un peu de peine pour lui et l'apparence qu'on lui donne. Le film n'a pas grand chose de bien extraordinaire sinon, bourré de clichés aussi bien concernant les traits des personnages que l'histoire mais je sais qu'il a été pas mal apprécie par de nombreuses personnes, pas particulièrement fans, aussi ça vaut peut être le coup d'essayer ! A voir si vous aimez Ryo et les gâteaux !





  Et voici mes tickets et porte-clé du film : 

 

                                             Capturer-copie-44.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:58
 

 

                          http://geneido3.ocnk.net/data/geneido3/product/2347291b2b.jpg


Infos pratiques :

Réalisateur: Kobayashi Takeshi
Titre original:
BandageHatsuyuki no koi
Genre: Romance, drame
Année : 2010
Pays : Japon



Casting

Akanishi Jin : Natsu
Kie Kitano  : Asako
Kengo Kora : Yukiya
Yuki Shibamoto : Asumi
Hideyuki Kasahara : Kenji
Nobuaki Kanego : Ryuji
Anne : Miharu
Ayumi Ito : Yukari


Résumé

Les années 90.. une lycéenne, Asako, va découvrir un groupe de rock au succès grandissant, LANDS en entretenant notamment une relation particulière avec le chanteur et leader du groupe, Natsu, un jeune homme brut et passionné par la musique. Nous suivront les frasques de tous ses personnages qui connaitront des succès, des déceptions, des excès..pour mieux apprendre à grandir et à trouver s'ils le peuvent leur voie dans ce monde. (désolée, résumé toujours aussi mauvais !)


Avis

Bon, je voulais poster quelque chose sur Jin. Donc c'était soit les reports des concerts, soit ma rencontre avec lui que je dois traduire en français vu que oui je privilégie les lecteurs anglais XD.. mais je n'ai plus internet donc je rédige mon avis sur Bandage. Je vous préviens, c'est long et je donne des détails..pas forcément précis mais il y en a en ce qui concernent les caractères des personnages notamment. OK.. je corrige, je donne des détails notamment vers la fin !

 

A savoir que c'est un avis super subjectif vu qu'il n'aura manqué à personne que j'adore Akanishi Jin qui campe le personnage principal. Cependant, je pense rester assez objective en ce qui concerne son manque de talent d'acteur en général..aussi ne suis-je pas entièrement à la ramasse.

 

Grosse surprise pour ce film. Mais vraiment. Je ne m'attendais pas à un navet, mais je ne pensais pas non plus autant accrocher et pas seulement à cause de Jin. Le film en lui même est bon. Je ne dirais pas que c'est le meilleur film de tout les temps ; des améliorations auraient pu être apportées, des développements sur la fin auraient été géniaux..mais c'est clairement un bon film et je dis un grand bravo au réalisateur qui a su tirer du bon dans tous les éléments, aussi bien l'histoire, les acteurs, la manière de tourner que la musique.

 

http://www.moviecollection.jp/_pimg.php/9442/bandage01.jpgJe commencerais par les acteurs^^. Je devrais démarrer avec Jin j'imagine..mais, à vrai dire, bien qu'il soit mis en avant, il n'est que le personnage secondaire après l'héroine (enfin, c'est vraiment façon de parler), Asako interprétée par Kie Kitano (LIFE ) qui fut un très bon choix. Je n'avais pas vu énormément jouer cette fille mais elle ne m'avait pas déçu et c'est également le cas ici. C'est elle qui porte ce film, c'est son histoire à elle. En ce qui concerne l'actrice, je n'ai rien à dire, elle est jolie comme un cœur, fait super jeune comme il était voulu, ne fait pas tache du tout et je suis vraiment satisfaite d'elle. Elle réussit bien pour son age (17 ans) à transmettre des émotions qui sont pourtant difficiles à cibler dans ce monde d'adulte où elle entre. Et son interaction avec les autres acteurs, notamment Jin est réaliste. Par contre, j'ai un peu moins aimé le personnage...elle n'était pas la jeune stupide de service..mais presque.. Je veux dire..bon sang, Akanishi/Natsu pue le sexe, le rock et la connerie à 200 mètres à la ronde et elle, elle continue à faire sa tête d'innocente, avec ses jolies idées et ses coups de têtes surprenants. Bon, je suppose qu'elle représente bien ce qu'est une adolescente de 17 ans mais, j'ai tout de même un peu de mal à concevoir qu'on puisse être aussi innocent (dans le sens péjoratif du terme) à un tel âge. Après, son évolution est tout de même intéressante..on remarque qu'au contacte de LANDS, elle change radicalement, aussi bien au niveau du comportement, que de ses projets d'avenir et sur ce point c'est intéressant. Mais j'aurais aimé que cela soit plus développé, comme tout ce qui touche à la fin d'ailleurs, mais j'en parlerais plus tard.

 

http://i.ytimg.com/vi/Bf3aZz4zvos/0.jpgEn ce qui concerne Akanishi Jin (Gokusen 2, Anego, Yukan Club) ..désolée je commence par cela mais : mon Dieu qu'il est beau..et sur grand écran je vous jure que c'est une vraie tuerie <3. Après, en ce qui concerne le jeu d'acteur, je suis hyper hyper heureuse que Kobayashi-san ait été le chercher ! Merci, merci d'avoir pu lui offrir un tel rôle ! Un rôle où il puisse réellement tenter quelque chose. Jin n'est toujours pas le meilleur acteur de la Johnny's, et il est trop "brut" pour l'être un jour, mais il est vraiment entré dans son personnage et je n'ai pas vu Jin, mais Natsu. Il était un vrai acteur pour le coup. J'ai adoré le voir à l'écran (outre que parce qu'il est magnifique) parce qu'il avait une vraie place dans le film. Je l'ai trouvé adorable, je l'ai détesté pour la façon dont Natsu traite les autres personnages et lui-même, j'ai été triste à mourir de le voir plus bas que terre... il y a forcément le fait que ce soit Jin qui joue mais, vraiment, il était bon. Franchement, Matsumoto dans HYD est moins bon quoi..ok ce n'est pas du tout la référence, mais je ne prends pas de notes quand je tape un article, je fais cela d'une traite, à l'instinct..donc Jun^^

Là aussi évolution du personnage qui part, au début, complètement centré sur lui-même et sa musique, mais qui va peu à peu tenter de s'ouvrir aux autres et notamment en "tombant amoureux" de Asako. Natsu reste quelqu'un d'impossible à supporter, il est tellement malheureux et seul qu'il s'est depuis trop longtemps renfermé sur lui-même en ne faisant que blesser les autres, aussi l'évolution n'est que partielle. Il vit et vivra toujours avant tout pour sa musique. Il ne la sacrifiera jamais pour quelqu'un et cela est à la fois très beau et très triste puisqu'il se ferme beaucoup de choses. Le personnage est assez paradoxal et se qu'on ressent pour lui l'est tout autant : il peut se montrer adorable, timide, écrire de sublimes chansons, se montrer créatif et être très franc concernant ses sentiments, mais je ne crois pas qu'il faille le considérer comme "quelqu'un de bien". Peut être un jour, mais dans le film, il est beaucoup trop rempli de colère pour pouvoir apporter pleinement du bonheur à quelqu'un et surtout à lui même. Il a conscience de cela, il se déteste pour cela et il le dit lui même.

 

http://www.nautiljon.com/images/clip/akanishi_jin/bandage_trailer_15s_18_12_2009-bonus.pngPetit avis concernant la relation des deux héros. Elle est vraiment particulière. C'est un peu du "je t'aime moi non plus". Il y a une histoire, il y a des sentiments forts..mais peut être sont-ils justement trop fort. Ces personnages sont extrêmement opposés : Natsu est aussi sombre que Asako est lumineuse et malgré le fait que chacun change peu à peu l'autre ne comble pas cet écart. Leur monde n'est pas si différent, et la fin le montre bien, mais peut être que si deux êtres sont fait pour se rencontrer, mieux vaut qu'ils ne continuent pas plus loin leur voie, du moins tels qu'ils sont actuellement. Je pense qu'ils s'aiment trop. Et surtout que Natsu aime trop. C'est quelqu'un qui n'arrive pas à faire quelque chose à moité et je le comprends parfaitement, c'est pour cela que j'ai cette impression. Il ne peut aimer rationnellement Asako tout en continuant à se haïr parce qu'elle même finira par le haïr à son tour. Et elle, elle est si jeune..elle ne sait pas comment aimer (et aimer Natsu est sûrement une chose particulièrement difficile). Tout cela se traduit très bien dans LA scène entre les deux. Toute cette violence, cette passion qui ressort. Natsu est au plus bas, il est dans un état alcoolique presque quotidien et ne sait plus quoi faire pour se dégager de cette haine. Asako est perdue, elle voit ce groupe qui s'éloigne d'elle, son avenir incertain, l'homme qu'elle pense aimer sombrer. Franchement Jin m'a effrayé dans cette scène. Sa voix est si rauque, il vit complètement le personnage..et est sexy à mort (ba quoi ? je devais bien détendre un peu^^).. je me repasserais des heures cette scène tellement elle est intense. Elle a d'ailleurs été tournée en une seule fois et cela se sent bien..elle fait très naturelle. Concernant les passages plus sensuels..c'est bien Jinnou gère à mort..il bat Pi à plate couture^^ Mais j'avoue que le baiser était tellement désespéré que ce n'est pas vraiment dans l'esprit "mince Akinishi kiss" que l'on regarde.. bon au bout de la 10ème fois je suppose que si, mais j'attends le DVD pour cela.

 

Ah euh..il y a d'autres acteurs XD... à vrai dire j'ai surtout retenu les autres membres de LANDS et la copine de Asako grâce à qui tout commence et tout fini d'ailleurs. Tiens je vais parler d'elle ! L'actrice me disait vaguement quelque chose mais rien de précis, et à vrai dire je ne savais pas du tout son rôle dans l'histoire hormis celui de "l'amie" et c'est d'ailleurs ce qu'elle est. On l'a voit très très peu, mais je la considère comme l'un des personnages les plus importants pourtant car c'est elle qui lie l'histoire à mon sens, c'est elle qui réunit Asako à Lands et j'ai beaucoup de mal à exprimer ce que cela m'a fait ressentir. Je veux dire, je m'en fichais un peu de son rôle mais en même elle avait l'air d'être tellement irréelle.. une sorte d'apparition pour faire avancer l'histoire. Elle est un point tournant de l'histoire, et puis j'avoue que je n'avais pas du tout envisager son évolution ainsi..Donc bonne surprise, mais si je trouve cela un peu bâclé..on ne comprend pas vraiment le pourquoi du comment. Ah oui, en même temps si je regardais le film en sous-titré je comprendrais peut être mieux XD...

 

http://c3i.jp.msn.com/article/images/20100120/8100ed72-a83c-49fb-8d72-78d4c21b4ce1.jpgSinon pour les autres acteurs il y a mon trop choupi, pas si choupi dedans Yoyogi !!! Ok, je l'appelle comme ça car c'est son nom dans Buzzer Beat..sinon c'est Nobuaki Kanego (Buzzer Beat, Tokyo Dogs) à qui je trouve un charme fou. Il est génial dans ce rôle..enfin je veux dire, super bon choix. Il a vraiment un esprit rock qui convient très bien à l'effet voulu du groupe je pense. Très sombre, très brut. Il convient parfaitement à l'image alcool/sexe/drogues/rock & roll... et je n'ai pas grand chose à dire. C'est aussi un très bon batteur <33

Autre personnage : Yuki Shibamoto qui joue Arumi . Elle est..particulière. Très belle, mais quelle tête de cochon ce personnage ! Jamais vu un sourire de sa part !! Mais elle est intéressante ! C'est vraiment un membre important, qui a appris à ne pas se laisser marcher dessus par ses coéquipiers d'où son caractère. J'aime les filles dans ce genre de groupe, elles sont souvent originales, dures et funs à suivre, mais peut être n'a-t-elle pas été assez exploitée à mon goût. Je n'ai pas vraiment grand chose à dire.

Pour Hideyuki Kasahara qui joue le bassiste..je ne connaissais pas, mais il joue le "gentil" de la bande, le mec sympa et ouvert. Celui qui accueille Asako au début (enfin Natsu aussi accueille Asako amis ..différemment XD). Il ne faut cependant pas le prendre pour le demeuré de service, car attention c'est un vrai rebelle lui aussi^^

Et Yukiya..le bassiste ténébreux qui se donne de grands..que j'aurais aimé en temps normal mais 1) Il y a Jin et ) il se donne vraiment trop de grands airs XD.. mais il a la classe ! Rien à dire.. c'est lui le vrai leader de LANDS. il dirige tout de loin : les chansons, le destin du groupe, la relation Natsu/Asako (qu'il teste lui même)..J'ai été impressionnée par ses scènes musicales..le passage archet sur la guitare était étonnant et très beau, esthétiquement et artistiquement parlant. Je pense que le personnage est vraiment bien en accord avec la musique qu'il renvoie, et cette façon de présenter un personnage à travers son art est originale.


Et finalement, il y a la manager de LANDS, Yukari qui est super bien interprétée ! On comprend bien toute la lassitude de cette femme qui doit suppporter et les critiques des supérieurs et les humeurs des membres du groupe qui ne la respecte pas toujours et outrepassent ses ordres. Les scènes entre elle et Asako sont très émouvantes..l'une semblent être l'avenir de l'autre, c'est très troublant.. Un encouragement à grandir en un sens.



Pff...bien si on parlait de l'histoire et la réalisation ? Alors, elle est toute simple : on va découvrir la vie d'un groupe de rock au travers des yeux d'une lycéenne complètement opposé à leur monde. Rien de plus simple, mais j'en suis très heureuse...c'est plus simple à comprendre en VO et en plus, si on ne complique pas trop l'histoire, on peut généralement tirer de bonnes choses de la réalisation car on a à se concentrer sur moins et le travail n'en est que meilleur. Kobayashi, le Réalisateur n'a jamais réalisé de film et il s'en tire franchement bien ! J'ai beaucoup, beaucoup aimé sa réalisation ! Les prises de vue pendant les concerts notamment et les caméras à la mains (désolée si ce n'est pas le terme) rendent très bien. La scène de concert d'ouverture rend juste trop trop bien ! Quelle fougue, quel dynamisme et la caméra (et jin) font tout. C'est le cas tout au long du film d'ailleurs. Le film n'a pas non plus des moyens extraordinaires et ça se voit dans les habits, décors, lieux de tournages..mais ils s'en sortent vraiment bien pour rendre un film très construit. On a l'impression que le réalisateur est allé au bout de ce qu'il souhaitait, il nous a vraiment raconté une histoire de bout en bout.

 


http://i.ytimg.com/vi/qe3KhEWyALA/0.jpgJe ne peux pas parler de Bandage sans mentionner la musique qui est bien évidemment L'élément essentiel du film, le réalisateur et l'acteur principal faisant partie de ce monde. Je crois que rien que pour cela, je pourrais dire que j'aime ce film. J'adore tout ce qui concerne la musique et mon Dieu j'adore toutes les chansons de Bandage ! On est l'impression d'assister à un clip de 2h.. avec Jin comme figurant..le pieds quoi ! Pour prendre un point de comparaison qui est exagérer car cela reste des niveaux totalement différent, c'est comme un album des Pink Floyds.. il faut lire l'album entier du début à la fin pour comprendre la trame, l'histoire, suivre l'évolution et comprendre la signification du tout.. j'ai l'impression que Bandage vise aussi cela. Les chansons nous permettent d'évoluer dans l'histoire, nous mènent aux différents moment de la vie des personnages. Passer de Olympos à Hatach no Sensou c'est quand même puissant.. Et puis mesdames..je suis désolée, mais si vous n'avez pas craqué pour cet abruti de Bakanishi..vous ne pourrez pas résister après avoir vu Bandage..Jin est sublime quand il chante.. c'est une tête à claque qui veut faire ce qu'il veut, qui n'aime pas sa position d'idole mais il adore chanter et ça se ressent, ça se voit et c'est..juste trop bon ! Genki en acoustique m'a brisé le coeur, Hatachi no sensou m'a fait pleurer et l'entendre ensuite 2 fois en live pendant les concerts de Jin a été un vrai rêve..elle est tellement importante dans ce film.On commence avec, on finit avec. D'ailleurs je précise que je suis fan de chez fan de la dernière scène ! Elle est sans mots, mais elle est magnifique...là j'ai vraiment eu les larmes aux yeux, je n'avais jamais trouvé Jin aussi beau je crois (du moins par écran, en vrai c'est différent <3).

 

Cependant le gros défaut du film c'est qu'il semble ne pas aller au bout des choses. La fin (de façon générale pas la dernière scène) est bâclée à mon sens. On fait une ellipse temporelle assez longue sans nous expliquer le moindre détail. On comprend bien entendu mais on aurait aimé plus d'explications..sur la fin du groupe par exemple (même si j'ai adoré la façon simple par laquelle elle est annoncée..très jolie scène en passant), comprendre le pourquoi de la copine qui chante (j'espère que les sous-titres vont m'expliquer).. peut être suis-je juste frustrée de ne pas en avoir eu plus.. le début semble beaucoup plus développé que la fin. A vrai dire tout est très précis jusqu'à la scène Natsu/Asako puis tout semble défiler.

 

Je suis ravie de Bandage ! J'ai du mal avec les films japonais car ils ont un lot de navets des plus conséquent et en trouver d'agréable m'est devenu difficile mais ..whaou : musique+Jin c'est toujours réussi non ? Et en plus de bons acteurs à côté, et un réalisateur qui a su imposer sa marque, c'est plus qu'il n'en faut. Le film aurait pu être meilleur mais à vrai dire..c'est comme un repas, si je dessert est délicieux vous aurez du mal à critiquer le trou normand trop alcoolisé (n'importe quoi XD.. c'est le Dom Peri qui me fait parler ^^) et bien.. j'ai tellement aimé la dernière scène (plus générique sur la chanson Bandage) que j'en ai presque oublié ce qui a pu me déplaire. En plus on peut la voir comme une fin ouverte si on est quelqu'un d'optimiste^^ J'ai hâte de voir ce que Jin donnera la prochaine fois qu'il sera sur les écrans (grands de préférence, les petits ne sont pas pour lui^^) ainsi que les prochains travaux de Kobayashi. C'est un film qui me touche forcément plus qu'il n'en touchera beaucoup puisqu'il représente mon voyage, Jin..mais je pense vraiment qu'il saura quant même en toucher beaucoup. Regardez-le.

 

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 19:00

                                  



Infos pratiques


Réalisateur
:
Byeon Yeong-joo
Titre original:
Ballet gyoseubso, 발레 교습소
Genre: Romance, amitié, drame
Année : 2004
Pays : Corée du Sud




Casting


Yoon Kye Sang :  Kang Min Jae
Kim Min Jung : Hwangbo Su-jin
Lee Jun Ki : Dong-wan
On Ju-wan : Chang seob
Kim Dong Wook : Ki-tae
Kang Do-han : Jong seok



Résumé


Min-jae est un lycéen en dernière année habitant seul avec son père, un pilote d'avion. Ce dernier fonde beaucoup d'espoir en son fils et souhaite qu'il suive le même chemin que lui. Cependant, le jeune homme est très incertain quand à son avenir. Après une soirée bien arrosée, Min-jae qui avait "emprunté" la voiture de son père se retrouve mêlé à un accident de la route. Pour échapper à tous soupçons, il passe un pacte avec une femme présente sur les lieux : lui et ses deux amis vont devoir suivre des cours de ballets, ce qui permettra à la professeur de ne pas faire son école. Contrairement à lui, Su-jin, sa voisine dont il est amoureux sait déjà ce qu'elle veut faire et tout semble lui sourire. La vie de ces deux jeunes adultes va se retrouvée étroitement liée notamment lorqu'ils vont se retrouver lors de ce fameux cours.

Ahhh désolée pour ce résumé!!!Je vous jure que c'est mieux que ça!



Avis


 

Voici un film coréen qui fait partit de mes bonnes surprises des vacances notamment lors de mon emprisonnement en Alaska (à comprendre ma semaine de camping en Bretagne,,,car il est bien connu que en camping, on regarde l'ordinateur!), Je l'ai tout d'abord choisit car c'est le second film de Lee Jun Ki, encore et toujours lui, et que je voulait à tout prix me finir sa filmographie, Donc le film partait déjà avec un avantage!


Mais au final, il n'y a pas que lui qui m'a marqué!

 

Je regarde moins souvent les drama coréens principalement par manque de temps donc le casting me disait vaguement quelque chose, mais en restant très flou, et ce fut une bonne chose car j'ai pu vraiment apprécié la qualité d'interprétation et ai ainsi pu découvrir de nouveaux acteurs! En rôle titre, on retrouve Yoon Kye Sang (vu dans My Sister in Law is 19) donc qui, je l'avoue, ne m'inspirait PAS DU TOUT ce qui était une grande erreur car je l'ai vraiment trouvé juste, très réaliste et franchement impressionnant, c'est un acteur à suivre! Il donne la réplique à Kim Min Jung (vue dans Stranger than Paradise, Ireland) qui est à la hauteur de son partenaire, Ils forment un très bon duo et s'harmonisent vraiment bien, J'ajouterai que je trouve cette jeune femme belle comme un cœur dedans, son côté innocent est totalement à l'opposé d'autres rôles beaucoup plus voluptueux qu'elle a interprété!


Pour ce qui est des amis du héro nous retrouvons donc
Lee Jun Ki (Virgin Snow, My Girl, Time between Dog and Wolf, Le Roi et le Clown,,) toujours aussi différent d'un rôle à l'autre! Il joue ici un type totalement déchaîné, le genre dynamique mais à claquer, du moins jusqu'à ce que l'on avance dans l'histoire et découvre un côté plus fragile, mais il reste un bon élément car c'est le comique de la bande et comme je l'explique plus bas l'humour tient une bonne place dans ce film, J'ai beaucoup aimé également Kim Dong Wook qui est superbe et que j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver (il a notamment joué dans Coffee Prince où il est génial et dans le film No Regret), C'est vraiment un acteur caméléon et j'ai hâte de le revoir à l'écran, Mais le casting dans tout son ensemble a été bien choisit, des têtes assez connues sans que l'on se rappelle forcément de leur nom comme c'est le cas pour Do Han (vu dans Full House et Hello my Teacher! ) dont le personnage est vraiment touchant dans son mélange de force et de fragilité, ou encore Ohn Joo Wan qui a un super sourire (les critères sont propres à chacun!) qui joue principalement dans des films (comme The Cut, ou The City of Violence).


En fait, il se trouve que j'ai préféré les acteurs aux personnages, C'est peu clair à dire, mais les personnages sont une bande de jeunes adultes qui doivent apprendre à grandir et à trouver leur voie, mais comme une majorité de cette population concernée, ils sont assez mous, pathétique et à la ramasse, Ce ne sont pas forcément des rôles qui mettent en valeur les acteurs, mais je le les aient trouvés que meilleurs grâce à cela! Ce n'est pas si simple que cela de jouer un personnage quelconque auquel tout le monde peut s'identifier, Pour cela, bravo!

 

 


Ensuite, comme je l'ai dit ce film traite de la période post-lycée des étudiants coréens qui commencent à devenir des adultes à part entière, Or, à cet age, beaucoup de question subsistent et c'est une page de cet épisode qui nous est montré, L'histoire traite en premier lieu de Kang Min Jae, un garçon des plus ordinaire, ni trop pauvre,ni trop riche, qui ne passe sa vie qu'à profiter de son temps libre, offert par le travail de pilote de son père, Avec ce personnage, il est question de la pression parentale que beaucoup d'enfants subissent, il ne semble pas logique pour les adultes que leurs enfants soient moins bien placés qu'eux dans la hiérarchie sociale (mmm les cours d'économie ne sont pas totalement oubliés), A côté de cette pensée on est confronté au point de vue de l'enfant lui-même qui ne se sent pas les capacités pour réussir un tel « exploit », A la fois en parallèle et en opposition avec cela, la jeune voisine est confronté à des problèmes d'autres sortes car, elle, n'a aucun ennui dans les études, elle semble même être bien intégrée en classe, avoir du succès avec les garçons,,,Ces deux personnages sont extrêmement ressemblants à mon sens, et ce lien entre est une des facettes qui m'a vraiment le plus intéressée,

Mais cela reste une histoire basée également sur les vraies difficultés que rencontrent les jeunes dans la société (car Min Jae et sa voisine sont tout de même à l'abri du besoin et sont bien protégés par leurs familles), et c'est avec les amis du héros que l'on découvre cela, Beaucoup de thème sont traités : le simple manque d'argent et donc l'obligation de travailler pour vivre, la maladie et les frais que cela engendre, les persécutions de rencontrent les gens quelque peu différents comme on le voit avec le personne du préteur de film qui est homosexuel,

Et je pense également que le thème de la famille y est aussi très important que cela soit pour la relation de Min Jae et son père qui sont en conflit constat depuis la mort de la mère du jeune homme (les scènes entre eux d'eux sont vraiment émouvantes et cela montre bien toute la palette d'acteur que possède Yoon Kye Sang ; il y est au top), que pour « l'ami » du héros et son frère malade,

On ne peut donc pas considérer que la base du film soit amusante et distrayante, Ça reste un film de dénonciation de la société, ce qui reste très ordinaire,

 

 

Mais après, le vrai plus du film se fait dans la manière de présenter l'histoire et les personnages, Tout d'abord par la pratique de la danse classique par toutes ses personnes qui ont des vies très différentes mais dont les problèmes demeurent bien similaires, Comme tout sport, la danse est un bon moyen de s'éloigner à la fois de ce qu'on vit et en même temps de se rapprocher des autres car au final, c'est bel et bien les inter-relations qui font avancer l'individu,

Lié à cela, une bonne dose d'humour englobe toute cette histoire du début jusqu'à la fin! Le comique peut vraiment faire passer beaucoup de choses et les messages se transmettent très bien, Je salue encore une fois Lee Jun Ki dont le personnage fait preuve d'un optimisme sans borne! En fait je ne connaissais pas du tout l'histoire du film quand j'ai commencé donc les 10 premières minutes j'ai pensé me retrouver face à une comédie! Voir ces grands gaillards en tenue de danse collante est un vrai délice! Même dans les plus tristes situations, il y a une petite touche qui fait sourire! Ce n'est pas forcément très fin (comme le démontre les discussions entre les gars dès le début), mais c'est très agréable de ne pas être porter seulement par de la tristesse et ainsi de ne pas tomber dans le mélo, voir l'irréalisme!

 

Oh et cela n'a pas grande importance, mais c'est suffisamment rare pour que je le mentionne, et ATTENTION je raconte légèrement un passage, mais la scène d'amour est très réussie! On sait déjà que c'est quasi inexistant au Japon, mais les coréens sont également très prudes, et franchement, c'est super plaisant de voir qu'ils peuvent en faire de très réalistes! D'un avis personnel, j'ai toujours trouvé ce genre de scène super ,,comment dire sans faire obsédée, motivante sans musique!^^ Re-bonus pour Yoon Kye Sang,

 

Mais ce n'est pas pour autant que la musique est mauvaise, je l'ai vraiment apprécié et je suis contente qu'elle n'ait pas été massacré, ça le fait toujours mal lorsqu'il s'agit d'un film parlant du domaine artistique! Un très beau générique, je vous conseille de vous télécharger cette OST!

 

 

Voilà, je pense avoir expliqué ce qui m'avais tant plut dans ce film, Le cinéma coréen n'est vraiment pas différent du cinéma occidental, on peut y trouver de vrais navets comme on peut tomber sur de jolies surprises, et celle-ci en est une, Je conseille tout de même de le revoir plusieurs, histoire de bien mesurer les différente personnages et histoires, Je conclurai tout de même par le petit point négatif : Lee Jun Ki,,c'est quoi ces fesses??? Je suppose que étant devenu une star nationale depuis 2004, il aura fait un peu de sport ^_^, Pour en savoir plus, il n'y a qu'une solution,,le regarder!


 

 

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 17:47



              

Infos pratiques :

Réalisateur: Nikai Ken
Titre original
:
Kagen no Tsuki, Last Quarter
Genre: Romance, drame, mystère
Année : 2004
Pays : Japon



Casting


Chiaki Kuriyama : Mizuki Mochizuki
Hyde : Adam Lang
Hiroki Narimiya : Tomoki Anzai
Ayumi Ito : Sayaka Kamijo
Kurokawa Tomoka : Hotaru Shiraishi
Motoki Ochiai : Masaki Miura


Résumé


Mizuki vient d'avoir 19 ans et après s'être fait trompée par son petit ami, Tomoki, une fois de plus, elle décide de rompre avec lui. C'est alors qu'elle va rencontrer Adam, un mystérieux guitariste anglais avec qui elle va  vivre dans une maison abandonnée pendant une semaine. Mais alors qu'elle et Adam partent "avant que la lune disparaisse", Mizuki se fait renverser sur leur lieu de retrouvaille. L'âme de Mizuki est alors prisonnière dans la maison abandonnée tandis que son corps se retrouve dans le coma. Elle ne se souvient que d'une chose : elle doit retrouver Adam. Deux enfants Hotaru et Miura se retrouvent embarquée dans l'histoire de cette jeune fille et sont bien décidés à la sortir de sa prison et à ramener l'âme à son corps.


Avis



J'ai connu le film avant de lire les manga et je n'ai été déçue dans aucuns des sens, mais ici je vais m'attarder sur l'adaptation cinématographique.


Je l'ai commencé parce que je savais que Hyde (chanteur de L'arc en Ciel) y jouait et comme je n'avais vraiment pas aimé un autre de ses film, Moon Child, j'ai voulu refaire une tentative et le résultat en a été bien meilleur. De plus, la présentation qui en était faite, "film adapté du manga de Ai Yazawa" avait de quoi m'allécher!


A préciser que l'on retrouve un bon casting qui peut sembler assez surprenant dans les choix au départ, mais qui se révèle très justement sélectionné. Dans le rôle de l'héroïne, l'actrice internationale (vue notamment dans Kill Bill) Chiaki Kuriyama, Narimiya Hiroki jouant son petit ami infidèle (vu dans Stand Up, Nana, Honey no Clover...), et donc Hyde dans le personnage de Adam. Ce ne sont vraiment pas les personnes auxquelles j'aurais pensé pour jouer dans Last Quarter, c'est pourquoi j'ai été vraiment surprise de la belle harmonie qui régnait entre eux et dans le film grâce à beaucoup d'implication de leur part, et je ne souhaiterais pas en changer un seul instant, à présent! Je savais déjà que Chiaki était une actrice au fort potentiel, j'aime beaucoup sa manière d'amener beaucoup de tension dans son interprétation, le personnage n'en semble que plus fragile et misérable dans son amour incensé. J'ajouterais une remarque que vous avez tous forcément pensé : qu'est ce qu'elle est petite! En effet pour être serrée dans les bras de Hyde et voir que celui-ci la dépasse facilement (alors qu'il est mondialement connu qu'il fait 1m57!) est surprenant! Et merci de ne pas casser mon mythe en proposant l'idée que Hyde puisse être sur un tabouret!
Mais la grande surprise a été, pour moi, Hiroki que je n'avais jusque là vu seulement dans des rôles de comique, qu'il interpréte très bien, attention, mais qui ne changeaient pas vraiment. Je n'ai pas pu m'enpêcher d'aimer son personnage faible mais terriblement amoureux de sa petite amie qu'il trompe pourtant sans vergogne! Il apparait très mature, émouvant dès la moitié du film et cela jusqu'à la fin ; c'est vraiment son personnage qui m'a le plus intéressé car c'est celui qui évolu le plus, ce qui est également le cas dans le manga. Mais je ne vais pas parler de lui trop longtemps, je ferai une fiche sur lui comme ça je pourrai y écrire tout mon soul.
Pour Hyde, il faut le dire, ce n'est pas un acteur ; avec la voix qu'il a, il n'en a pas besoin^^ Mais il était loin d'être ridicule! En fait, je pense que c'était un très bon choix pour le rôle, il fait parfaitement ressortir le côté rock de Adam tout en ayant une attitude figée que le personnage se doit d'avoir pour ainsi semer le doute chez les spectateurs quand à sa nature.


Mais à ces trois adultes s'ajoutent les jeunes jouant les enfants décidant d'aider "Eve", qui malgré un rôle un peu diminué par rapport au manga, sont une part très importante de cette histoire et ils nous permettent surtout de garder un pied ancré dans la réalité.


Ce film, étant adapté du manga éponyme de Ai Yazawa, ne peut que partir avec un sacré argument dans la manche : l'histoire! En effet, cette mangaka, si elle écrit des shojo (plutôt réputés pour être simples et sans grande saveur) met toujours un point d'honneur à développer son univers, faire évoluer ses personnages et ne pas nous livrer une jolie romance toute empaquetée ! Le film reprend donc l'univers qu'elle a crée, en y restant le plus fidèle possible. L'ambiance reste sombre, attirante et mystérieuse du début à la fin, en nous tenant en haleine jusqu'aux scènes finales. C'est très agréable de ne pas savoir vraiment où se déroule l'histoire : est ce le monde réel? Un cauchemar? Le Paradis? Toutes les suppositions se valent. Ce que j'adore dans ce film c'est de suivre les différentes histoires présentées : celle de l'héroïne qui reste prisonnière d'elle-même, celle de Adam et de Eve que l'on ne comprend pas très bien mais qui est touchante tellement leur amour semble transcendant et éternel, l'histoire des enfants, celle du petit ami qui fait un vrai retour sur lui-même pour retrouver et sauver celle qu'il aime...cela semble un peu brouillon raconté comme cela, mais tout s'enchaîne très bien et forme un tout vraiment compact auquel on ne peut enlever un élément.



Nous nous retrouvons donc face à de bons acteurs, des personnages fouillés, et une histoire des plus excitante qui prend vite une forme policière tellement répondre aux enigmes posées par la situation devient urgent! Ajoutons à cela que la morale du film est très belle, et même si elle peut être douloureuse, après tout grandir ne se fait sans souffrance, elle apporte une bonne dose d'espoir qui fait vraiment du bien! La première fois que je l'ai regardé, j'avais trouvé la fin assez négative mais plus je le revois, plus je me dis, qu'elle est vraiment porteuse de beaucoup d'énergie et de joie. Après, je pense, et cela est encore plus probant dans le manga, que c'est une question très personnelle. On termine d'ailleurs en suspens, avec une fin assez ouverte qui nous laisse libre d'interpréter ce que l'on veut. Mais, l'on peut dire que tout au long du film se développe une grande maturité qui est vraiment intéressante à voir!



De plus, la bande originale est sublime aussi bien les versions chantées que instrumentales! Elle nous plonge directement dans l'ambiance du film : lente, attirante, calme, assez sombre mais très belle. On voit bien le rôle important qu'elle prend au fur et à mesure! Bien évidemment gros coup de coeur pour l'utilisation de The Cape Of Storms de Hyde pour chanson principale. Elle correspond vraiment parfaitement à l'histoire ; et puis Hyde à la guitare reste un vrai délice! Qu'est ce que j'ai pu jalousé Chiaki sur l'instant ^_^ !

 

Last Quarter/Kagen no Tsuki est donc un film que je conseille vigoureusement parce qu'il est sérieusement réalisé, le casting est un bon choix, certains plan sont magnifiquement tournés, l'histoire est mature mais reste romantique donc ouverte à tous. Nous avons droit à de très jolies scènes toute simples mais d'une beauté vraiment exquise (la scène sur la plage où l'héroine et son petit ami parlent de leur avenir ensemble; quand Hyde accompagne les pleurs de celle-ci en jouant de la guitare...). C'est un vrai bonheur à voir et à revoir, ne serait ce que pour les frissons que l'on ressent à chaque fois!

 

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 20:08





Infos pratiques :

Réalisateur: Han Sang-hye
Titre original
:
Cheonnun ; Hatsuyuki no koi
Genre: Romance, drame
Année : 2007
Pays : Japon/Corée du Sud



Casting

Lee Jun Ki : Kim Min
Aoi Miyazaki
: Nanae Sasaki
Ayaka Morita : Assa Kaori
Shun Shioya : Ami de Min et Nanae
Kimiko Yo : Mère de Nanae
Otoha
Miyu Yagyu


Résumé

Alors qu'il ne parle pas un mot de japonais, Kim Min quitte sa Corée natale pour suivre son père, potier célèbre, qui a été invité à donner des cours à l'université de Kyoto.
A peine arrivé au Japon, il rencontre la jolie Nanae dans un temple et n'aura de cesse dès lors de la courtiser, malgré la barrière de le langue qui les sépare et malgré les problème familiaux que rencontre la jeune fille. (source : manga-arigatou)


Avis

Faire cet article m'a permis de revoir une nouvelle fois ce film qui reçoit des avis très mitigés.En effet, j'ai lu beaucoup d'avis en faveur et contre "Virgin Snow" ; j'ai donc décidé d'y mettre mon grain de sel! Pour mettre les choses au clair, je commencerais par dire que j'ai beaucoup aimé et qu'en fait, plus je regarde, plus j'aime.
J'ai même du mal à comprendre les points négatifs qu'on lui reproche, mais je ne suis pas là pour faire un procès donc je vais me contenter d'expliquer en quoi j'aime ce film.

 

Tout d'abord, j'aime énormément le casting. Dans le rôle titre il y a bien évidemment Lee Jun Ki (et oui encore et toujours lui), star montante en Corée et en Asie depuis son rôle dans le Roi et le Clown. En laissant de côté le fait qu'il y soit absolument magnifique, on découvre une nouvelle facette de l'acteur ; plus calme, moins déchiré, plus innocent aussi, et très impulsif dans ses actions, c'est un vrai délice car on ne pense à aucun de ses autres rôles.
En héroïne, on retrouve Aoi Miyazaki que j'avais notamment pu voir dans Nana. Je l'y avais beaucoup aimé mais ce n'est rien comparé à son rôle dans "Virgin Snow". Elle est belle comme un coeur, très lumineuse, joue vraiment à fond son personnage doux, sensible et fort en même temps. Ces deux héros paraissent peut être pour certains assez stéréotypés avec des caractères très codifiés, mais je marche vraiment au feeling donc l'alchimie a vraiment pris pour moi.
Mais d'autres bons acteurs viennent s'ajouter, je pense à
Shun Shioya (vu dans Boku to Kanojo no XXX, Byakuyakou ) et Ayaka Morita (vue dans Ace wo Nerae, , Papa to Musume no Nanokakan) qui sont les amis de nos héros ; je pense à la mère de Nanae jouée par Yo Kimiko (une actrice très connue vue dans Tatta Hitotsu no Koi, Daisuki ! ,Byakuyakou..)

 

Pour ce qui est de l'histoire, elle reste simple, il n'y a pas d'intrigue vraiment tordue pour nous torturer l'esprit. La base reste une histoire d'amour qui passe par l'humour (Lee Jun Ki est hilarant durant les 3 premiers quarts du film), les larmes, l'art...Mais on ne se noie heureusement pas dans l'eau de rose et le mélancolique parce que d'autres histoires entrent en compte : Min et son père, la mère de Nanae qui subit des violences conjugales. Il n'y a pas beaucoup d'actions, mais au lieu de trouver cela ennuyeux, je l'ai trouvé très reposante et même stressante pour la fin. De plus, mélanger les cultures coréennes et japonaises à la fois assez différentes tout en ayant des points communs (le fameux Yakusoku notamment) n'était pas forcément très aisé et fréquent mais ici les éléments sont très bien réunis et l'ensemble est très homogène (pourquoi j'ai l'impression de faire de la chimie?). On en apprend un peu sur la culture moderne de ces deux pays, on comprend un peu plus les liens qui peuvent exister entre eux. Oh, et le fait que les deux héros ne parlent pas la même langue nous est très pratique à ceux d'entre nous qui apprennent ces langues car les dialogues restent simples et donc faciles à comprendre.

 

En lien avec cela, les décors sont absolument splendides et contribuent pour beaucoup à la beauté du film à mon avis. Les réalisateurs ont bien pris soin de montrer les rares coins du Japon où la nature domine toujours! Tout est très frais, pur et ce sont des paysages que l'on imagine dans notre esprit d'occidentaux, alors que ce n'est pas vraiment le cas! Même la pluie parait belle, c'est pour dire! (Surtout Lee Jun Ki sous la pluie en fait^^). Les couleurs sont également très agréables ; il y a de beaux contrastes et la façon de filmer ne les fait que plus ressortit ; je pense par exemple aux nombreuses oppositions rouges/blancs du début! D'ailleurs comme le titre du film l'indique très bien, le blanc est très présent, à tel point que je ne sais si c'est la couleur qui est mise en avant ou si c'est elle qui met en avant les personnages et décors.

 

La musique est très adéquate avec l'histoire, elle est douce, tendre, avec une pointe de tristesse. J'aurais peut être aimé un peu plus d'instruments à cordes sans autres musiques de fond, plus comme le générique de début par exemple, mais à bien réfléchir ils n'auraient rien eut à faire dans un film traitant d'une histoire actuelle. Une musique fait beaucoup dans un film car elle doit nous y guider, et j'ai personnellement été bien émue!

 

Voila j'ai décrit à peu près les détails techniques qui rendent ce film agréable. Après je pense que c'est une question de sentiments personnels, peut être plus que pour d'autres films. Je ne suis pas fan de toutes les histoires romantiques, je dirais même que je suis de plus en plus difficile, mais celle-ci m'a touché! Allez savoir pourquoi? Est ce les acteurs? La simplicité? En tout cas, je n'en suis toujours pas lassé ; même commencé à 3h du matin, je suis aussi alerte et enthousiaste pour le voir.
De nombreuses scènes me restent à l'esprit et qu'elles sont nombreuses!! Je pourrais citer le saut de Lee Jun Ki du pont, le yakusoku coréen, la scène sous la pluie, les fêtes d'été, le temple... Pour moi ce film est une bouche d'air pur, loin de toutes les comédies bien bourrines, ou des films d'action où l'on connait la fin. C'est peut être pleins de faux hasards, de stéréotypes mais je ne vois pas tout cela, je vois juste les personnages évoluer, s'aimer, souffrir et cela me suffit amplement. Ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle, mais il m'est tout de même très sympathique et j'affirme que l'on ne perd pas son temps à le regarder.

 

 

 

 

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 22:17

                                   



JAPONAIS

A Cheerful Gang Turns The Earth
Boku wa Imouto ni Koi wo Suru
Crows Zero
Death Note 1
Death Note 2

Koizora
Kurosagi
Last Quarter
Lovely Complex
Nana 1
Nana 2
Tokyo Friends
Tokyo Tower
Waters


COREENS

100 days with Mr Arrogant
100 pounds Beauty
A family
Fly Daddy Fly
Flying Boys
Formula17
Going by the Book
Jenny, Juno
Le Roi et le Clown
Springtime
Virgin Snow


TAIWANAIS

Spider Lilies

Repost 0
Published by toi_dix_mois - dans Films asiatiques
commenter cet article

Présentation

  • : jitaku de toi_dix_mois
  • jitaku de toi_dix_mois
  • : Mon propre site sur la culture asiatique en général, et surtout le Japon avec principalement les acteurs, chanteurs, séries, cultures... Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter ou à passer par formspring !
  • Contact

Recherche

Liens